Logo Paroisse Saint Colomban

La Nouvelle église Saint-Colomban

Retrouver toutes les informations sur le projet de la Nouvelle église Saint-Colomban.

Lire la suite

Saint-Colomban

Saint Colomban, marcheur de Dieu
Un article de Christine Martin. 

Lire la suite

Vie paroissiale

Retrouver toutes les actualités et informations paroissiales du moment.

Lire la suite


A quelques jours du temps de l’Avent, interrogeons-nous sur le sens de la fête de Noël qui déjà s’annonce par les illuminations de nos bourgs. Quelle est la grande espérance de la nuit de Noël ? Dieu aurait-il envoyé son Fils pour que rien ne change ?

La gloire de Dieu que chantent les anges, c’est la paix sur la terre ! Mais cette paix ne s’impose pas d’en haut, elle est un don de Dieu qu’il importe d’abord d’accueillir.

Si la fête de Noël est précédée d’un temps de préparation, l’Avent, c’est qu’elle appelle à un véritable changement du cœur. « Commencez en vous l’œuvre de paix, de sorte qu’une fois pacifiés vous-mêmes, vous portiez la paix aux autres », disait saint Ambroise de Milan.

Ce temps de l’Avent nous est donc donné pour puiser la paix par notre confiance en Dieu qui aime tous les hommes sans distinction.

Certains sont touchés par la proximité de Dieu manifestée à Noël et ils l’expérimentent presque sensiblement en leur cœur. D’autres, peut-être plus nombreux, connaissent de Dieu surtout son silence… Il est pourtant possible de cheminer ensemble à la suite de Jésus qui a connu à la fois la proximité de Dieu, son Père, et son silence…

La foi chrétienne est audacieuse et nous invite à la confiance. C’est pourquoi, ouvrons nos portes en ce temps de l’Avent. Partageons des moments conviviaux et par des paroles accessibles, témoignons de l’espérance de Noël.

Par notre foi, nos vies deviennent lumineuses, même si la flamme paraît vacillante. Les scouts et guides de France nous rappelleront cela par la lumière de la paix de Bethléem qu’ils nous porteront.

Enfin par la louange, le groupe HOPEN nous aidera à reconnaître dans le petit enfant de la crèche, la présence de Dieu. C’est en lui, l’enfant de Bethléem, que réside la paix de Dieu et avec elle l’espérance de paix pour le monde entier.

Charles Cornudet curé